artiste peintre kokian
Galienni - Artiste Peintre - Online Gallery Abonnez vous à la newsletter Galienni
 

Accueil -Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryActus -Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryGalerie - Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryCollections - Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryArtiste - Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryBlog - Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryAtelier - Galienni - Artiste Peintre - Online GalleryContact - Galienni - Artiste Peintre - Online Gallery

Bruxelles, Elle & Moi > J 4
filet_548_16.gif

Dimanche 15 mai - « L’ABSENCE » Thème imposé par Jaco Van Dormaël, Réalisateur.

Galienni

Absentéisme

Aujourd’hui, grasse matinée, mais on ne chôme pas. On a quitté hier Bruxelles direction la campagne, chez Jaco Van Dormaël, réalisateur du film Le huitième jour pour vivre avec ses deux filles et lui notre quatrième jour. « L’absence » nous lance-t-il calmement à l’instant Ricoré, en ce jour religieux qui prône le culte du repos. Plongeon direct dans le noir du café pour voir s’y refléter une idée. Rien. Douche froide à l’étage pour éteindre le cerveau en ébullition. Rien. Rasé, lavé, habillé, je descends dans le jardin avec le numérique, espérant l’apparition géniale, le signe du divin salvateur. Même Bruxelles, ses murs et son pavé m’ont lâché à trente bornes derrière moi. Il n’y a que l’herbe verte et Yellow, le chien des filles, qui me tend dans sa gueule son bâton, m’invitant à jouer avec lui. On pose l’appareil photo car si l’on pense trop, c’est perdu d’avance. Lancement de bâton. Le chien part en trombe, va chercher, puis revient et me redonne le bâton pour mieux me battre. On relance. Rien, que de l’herbe qui verdoie. On peut lancer autant de fois le bâton qu’on veut, le chien, lui, ne s’en lasse jamais. Il ne se prend pas la tête, il joue. Et puis entre lui et moi, il y a ce bout de bois baveux qui diminue d’un centimètre à chaque volée, croqué jusqu’à son effacement. Je lance une bouteille à la mer pour trouver la réponse à toutes mes interrogations et c’est Yellow, une fois de plus, qui me ramène la réponse : l’herbe repoussera toujours, le bâton est en train de disparaître, le chien s’en ira, et moi, je photographie bêtement ce moment d’absence dans cette réalité là.


Melody

La présence effacée

( Le Fugitif et l’Autre )

Jour de retour.
L’absence.
L’absence est ce que l’on retrouve quand on l’a laissée derrière soi pour s’en aller ailleurs où elle n’est pas.

L’absence c’est un lieu qui se vide et devient nature morte.
L’absence c’est ce qui s’inscrit partout sans être visible nulle part.
L’absence c’est sentir le vide de ce dont on ne mesurait plus la valeur de la présence.

L’absence c’est quand le souffle se tait, quand le corps disparaît, quand la chaleur s’éteint, et que la voix fait défaut.
L’absence c’est chercher partout et ne trouver nulle part. C’est ce qui n’est plus après avoir été.
L’absence c’est le temps qui devient interminable.
C’est les souvenirs plus forts que la vie.
C’est le Christ qui monte au ciel mieux que les aviateurs
Il détient le record du monde pour la hauteur (...)
Et toi que les fenêtres observent la honte te retient
D’entrer dans un Eglise et de t’y confesser ce matin
(…)
Cila cou coupé" *

* "Zone" in Alcools - Guillaume Apollinaire




Correspond@nces
carnet d’artiste
Carnets de voyages
Les boîtes noires signées

Maroc J1 - la maison
Bruxelles, elle et
Bruxelles, Elle &
Bruxelles, Elle &
Bruxelles, Elle &
Bruxelles, Elle &
Carnet de voyage (...)
Accueil  |   Plan du site  |   Contacter l'artiste  |   Administration
Conception et réalisation : VERY